Les fantaisies de la Sirène

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 17 février 2018

Petite anecdote du samedi matin

Bonjour,

samedi dernier, mon mari revient avec du pain frais de la boulangerie et le journal avec le supplément télé. Cela fait bien longtemps qu'il ne m'avait acheté le journal ce jour là, donc aussi longtemps que je ne m'étais pas essayé à la grille de mots croisés de Michel Laclos.

Pourtant c'est une grille que j'ai remplie pendant longtemps car j'en appréciais beaucoup les définitions aux multiples possibilités assez subtiles parfois.

Donc petit déjeuner avalé, me voilà crayon à la main prête à remplir les cases. Ouh ... cela n'a pas été aussi facile que je le pensais. Un "S" par ci, deux ou trois lettres par là. Cela n'avançait guère. Oh une définition pour un mot long en plein milieu : 13 horizontal : responsables de nombreux rapports. Je réfléchis ... et oh ... et j'inscris "mathématiciens". Toute contente, je poursuis mais sans plus de succès. Je passe à la verticale, peut-être cela va-t-il me débloquer quelques mots. Mais au 18 vertical, là dernier e de "mathématiciens" me pose problème, puis c'est le "n" au 19 vertical. Bon tant pis me dis-je je le reprendrais demain.

La semaine a été bien remplie et je n'ai pas eu beaucoup de temps pour m'y replonger. Tant pis me dis-je ce matin, je vais passer chercher le journal en faisant ma marche à pied.

Le boulanger me donne ma baguette et me dit en me tendant le journal "le supplément TV n'a pas été livré. Je vous donne un ticket pour que vous puissiez le récupérer demain". Oh non, me dis-je ... je n'aurais pas ma solution aujourd'hui ... pourtant cette définition me turlupine et surtout j'aimerais bien débloquer aussi les 1 horizontaux et verticaux et aujourd'hui j'avais pile un bon moment pour m'y plonger, alors que demain ... ça va être juste. Alors la gourmande que je suis s'est offert un petit plaisir à déguster cet après-midi en tête à tête : un kouign des Gras.

 

Kouign des Gras :

Le kouign (mot breton signifiant gâteau ou brioche ; parfois traduit par cuigne) est une catégorie de pain doux ou gâteau à la levure, spécialité régionale dans le sud du Finistère. Il aurait été inventé par un artisan pâtissier  il y a une centaine d'années à Douarnenez.  À l'origine, les kouigns étaient préparés spécialement pour la période du Carême, selon l'appellation locale kouign-Ened (« cuigne de Carême » ou « kouign des Gras »)Il est réalisé à partir de pâte à pain enrichie de beurre, de sucre, d'oeufs, de lait, avec ou sans raisins. Chaque ferme faisait son Kouign, et à la période des Gras, l'apportait au boulanger pour le cuire dans son four. Chaque ménagère marquait son Kouign en plaçant sur le dessus un objet distinctif pour pouvoir te reconnaître. Elles utilisaient soit un petit morceau de bois, soit un haricot ou encore un petit papier. Pendant la cuisson, les ménagères prenaient le café dans la cuisine du boulanger.

dimanche 28 janvier 2018

Petite chronique du dimanche matin

Comme je suis une femme gâtée, le dimanche matin, mon homme va nous chercher du pain frais pour le petit déjeuner et je flâne tranquillement en attendant le bip caractéristique du micro-ondes indiquant que mon bol est chaud pour le rejoindre dans la cuisine.

Ce dimanche, petite surprise à côté de mon set de table : le quotidien et son supplément (je ne donne pas de nom pour la publicité...). Mon mari sait que j'adore le journal mais seulement de temps en temps. J'ai eu été abonnée 7 jours sur 7 mais j'ai constaté que je n'avais pas toujours le temps de le lire et surtout que je zappais de plus en plus d'articles, donc pour que cette lecture redevienne un plaisir, c'est de temps en temps selon l’envie ou comme ce matin par surprise.

Sitôt mon petit déjeuner dégusté, j'ouvre le quotidien, le parcours, faisant au passage la lecture à mon homme de quelques articles qui nous donne l’occasion d'échanges d'opinion assez constructifs.

Puis, je prends la petite revue jointe. Je regarde la couverture et dit à mon mari : ça va être super de se balader avec des robes torchons de cuisine, faisant référence au retour des carreaux vichy, présenté cette fois en noir et blanc et de grandes tailles. Comme il est indiqué 6 tendances, je commence à feuilleter pour découvrir la suite :

- Un article sur une "Nuit Magique". Je pense de suite à Catherine Lara et à sa merveilleuse chanson du même titre : un petit rappel au passage . Eh non, je me suis trompée, il s'agit d'Harry Potter et de ses 20 ans d'âge fêtés cette année. D'ailleurs pour les fans, Niantic ( le créateur de Pokemon Go) prépare une nouvelle application en réalité augmentée ayant pour thème justement Harry Potter . Donc point de musique mais de la fiction.

- Le Brown-out ? quesako? une nouvelle recette de cookie? une chataigne éclatée? Lisons : après le burn-out, le bore-out, il y a le brown-out : chute de tension électrique appliquée au monde du travail : ras le bol de faire toujours la même chose. Cela m'interpelle car il est dit : trop de paperasse, c'est vrai qu'à l'heure du numérique tout azimut (même le réfrigérateur va bientôt nous dicter ce que l'on doit acheter, enfin, bon, pour moi, le must serait qu'il aille lui-même faire les courses, oui oui, là je suis pliée de rire, en imaginant les caddies roualnt tous seuls dans les rayons avec un bras télescopique qui attrape ce que le frigo connecté lui ordonne, puis le-dit caddie roulant jusqu'à la maison pour remplir le réfrigérateur. Là se pose la question : ils roulent sur le trottoir ou la chaussée? Comment ils font pour les esacliers ... etc...oui oui je me fais un petit délire, cela fait du bien de temps en temps).

- Les 6 tendances à suivre : le style athlétic, je dirais recycler quelques détails sportifs en les intégrant à une tenue qui se voudrait pour tous les jours, on est déjà en plein dans le sproblèmes d'intégration partout alors pourquoi pas dans la mode ... mélange des années 70 et du sport à la sauce innovation obligée. Le style écossais, fan groupie d'Outlander, je ne vois pas grand chose d'écossais à part les carreaux et encore ... Le jean forever, ah oui, sympa et facile à porter et à vivre pour ne rien crainder en balade même si les poches-fermeture à glissière à mi-cuisse ne sont pas mon style. Le noir Glam, j'adore pour les jeunes et les femmes élégantes, bronzées pour les soirées estivales, enfin un peu de féminité vraie. Je retrouve le Black and white de la couverture, que c'est triste. Le happy mix, euh ... c'est amusant j'ai l'impression de voir le dessus de lit et les rideaux de ma grand-mère dans les années 60/70. Bon je sens que cela va encore être le parcours du combattant pour me trouver un petit ensemble pour cet été.

- Un ban pour les maquereaux : je souris franchement. Problème de place sur la page? Ne manquerait-il pas un "c" au mot ban, ou bien le journaliste a-t-il voulu faire de l'humour? Petite explication pour ceux qui aurait un doute :

Définition du Larousse : ban :

  • Pouvoir de commandement du seigneur ; proclamation publique d'un ordre, d'un événement ; convocation des vassaux par le seigneur ou le roi pour le service militaire ; ensemble des vassaux convoqués ; condamnation au bannissement.
  • Roulement de tambour et sonnerie de clairon précédant (ouverture du ban) ou clôturant (fermeture du ban) certaines cérémonies militaires (remise de décoration par exemple).

Dans certaines communes, arrêté municipal fixant la date à laquelle peuvent être exécutés certains travaux agricoles (ban de moisson, ban de fauchaison…).

un banc de poisson :

Un banc est un groupement important d'individus de la même espèce qui se déplacent ensemble, sans hiérarchie. Il correspond à un comportement d'agrégation. Le terme « banc » désigne surtout les groupements de poissons.

Après ces quelques pages de lecture dominicale, je vous souhaite un bon dimanche!