Les fantaisies de la Sirène

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un jour comme les autres?

Un jour comme les autres qui chaque année tombe le même jour …

Ce devrait être un jour source de joies plus nombreuses qu’à l’ordinaire, de petites attentions.

Le matin, on se lève heureuse, car avoir un an de plus peu nous importe, le cours du temps est immuable.

Notre téléphone portable, bip plusieurs fois lorsqu’on l’allume, annonçant des sms postés avant que leur journée de travail ne commence.

Notre boite mail est envahie par les souhaits des sites sur lesquels nous avons rempli une fiche avec notre date de naissance, mais aussi par quelques ecards que nous prenons plaisir à découvrir. Certaines pleines d’humour, d’autres humoristiques, chacune d’entre elle est unique et empreinte de la personnalité de son auteur. Des sourires et des baisers virtuels qui nous ensoleillent tôt le matin cette journée pas tout à fait comme les autres, peut-être.

Un mail a attiré votre attention plus particulièrement. Une très belle photo orne son début et met en valeur un joli poème, plein de tendresse et d’amitié. Votre cœur a battu un peu plus vite, même si un pincement vous annonce que vous n’aurez pas la joie de l’entendre de vive voix, ce que les heures passant dans le silence vous confirme, malgré le fol espoir que vous avez bêtement entretenu pendant trop longtemps maintenant. Une journée plus comme les autres.

Un appel téléphonique inquiet car vous n’avez pas confirmé la livraison commandée spécialement pour cette date et depuis plusieurs semaines. L’après-midi se termine et vous voilà les bras chargés d’un énorme bouquet de fleurs harmonieusement disposées. Le cadeau d’un ami orne votre table de salle à manger. Difficile de lui dire qu’elles seront les seules en ce jour à embellir le diner de cette journée vraiment pas comme les autres.

Un sms, quelques mails entremêlés et une conversation téléphonique douce et chaude sont venus s’intercaler pour vous rappeler qu’il y a toujours un soleil quelque part pour vous.

Alors ce soir, devant son écran, pourquoi ressentir ce manque, cette impression de culpabilité de ne pas savoir ne voir que ce qui est donné, d’en emplir le souvenir de cette journée, d’impuissance de ne pas savoir se fermer aux désirs simples mais auxquels vous teniez et qui ne vous seront jamais offerts.

Une journée par an … alors pourquoi y attacher tant d’importance …

Commentaires

1. Le jeudi 6 septembre 2018, 18:57 par Fou de Bassan

Bonjour Sirène
avec du retard, je joins mes voeux d'anniversaire à tous ceux que tu as reçus.
Même si je sais qu'ils ne compenseront pas ton manque.
Sache que la tristesse de ce mot est contagieuse.
Puisse le soleil revenir au fond de toi et réchauffer ton coeur.
Amitié sincère

2. Le lundi 10 septembre 2018, 11:07 par Sylvie Sirène

@Fou de Bassan :  Pour précision, j'ai écrit  ce texte il y a quelques années déjà. Je l'ai retrouvé, relu et il correspondait à mon ressenti ce jour-là. Quant à la date, elle est passée depuis plusieurs mois, il me souvient qu'à une période, elle était un peu plus d'un mois après celle d'un ami. Néanmoins, merci!

3. Le mardi 18 septembre 2018, 15:28 par Fou de Bassan

Bonjour Sirène
merci de ton message.
tu avais réussi à mettre le doute en moi.
Pourtant il me semblait que septembre n'était qu'un mois où de mauvaises choses m' arrivaient.
Mais , ayant perdu bon nombre de neurones avec mon AVC je me dis parfois que ma mémoire me joue des tours.
Ce qui est étrange c'est que je n'ai aucun souvenir de ce texte sinon j'y aurais répondu.
Amitiés

4. Le samedi 29 septembre 2018, 19:28 par Sylvie Sirène

@Fou de Bassan : je n'ai jamais fait attention si un mois m'était favorable ou non. Désolée d'apprendre que tu as eu ce problème de santé. Moi, c'est la chimio et les traitements pendant 5 ans qui m'ont supprimé pas mal de mémoire. La vie a pris une toute autre couleur, et elle n'est plus rythmée par la même musique. Pas évident pour mes proches que je ne me souvienne pas de certains moments privilégiés, ou encore pour des personnes que j'aurais connues et qui m'ont contacté sur Copain d'avant (je ne sais pas si tu connais ce site) et auxquelles je n'ai pas répondu, car le blanc total ... bonne soirée

5. Le lundi 1 octobre 2018, 15:56 par Fou de Bassan

Moi non plus je n'y ai pas fait attention avant
mais je crois que c'est aussi en septembre que j'ai appris tes ennuis de santé.

C'est sûr qu'ensuite on ne voit plus la vie comme avant
Je connais copain d'avant mais je ne m'y suis jamais inscrit
Je n'ai essayé qu'une fois de reprendre contact avec un copain. On s'est suivi de la 6è à la seconde puis on a pris des chemins différents et on s'est perdus.
Quand je l'ai appelé pour le voir j'ai bien vu que je le dérangeais . il devait m'appeler mais plus rien depuis.
Amitiés.

6. Le jeudi 29 novembre 2018, 18:20 par Sylvie Sirène

@Fou de Bassan : étrange comme on peut trouver des homonymes sur copain d'avant... j'ai aussi retrouvé des amies/amis d'enfance mais aucun n'a répondu. Je me dis que l'on s'inscrit un jour, que l'on cherche et comme il n'y a pas de suite, on y retourne plus.

Je n'ai pas vraiment l'esprit à écrire. Mon âme est triste depuis plusieurs semaines car la santé de mon père s'est beaucoup dégradée, jusqu'à ce que dimanche soir, il s'en aille définitivement.

Pour l'instant, je continue à répondre à mes mails seulement.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://les-fantaisies-de-la-sirene.fr/index.php?trackback/175

Fil des commentaires de ce billet