Les fantaisies de la Sirène

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fleur caressée

Allée sinueuse entre les brins d'’herbe tondue

Pierres arrondies déposées comme des larmes

Au milieu coule la rivière des désirs défendus

Ondule tes pas, laisse éclater ton charme.


Rebord accueillant d’'une fontaine de marbre blanc

Tes hanches doucement se glissent sur la pierre

Fraîcheur d'’un crépuscule hors du temps

Ondule tes doigts, laisse éclater ta prière.


Liane de lierre entrelaçant les tiges du bouquet

Jupe évasée dénudant le galbe d’'un mollet

Chaleur de la vie émanant de cette fleur déposée

Ondule ton poignet, laisse éclater ton intensité.


Soleil des hommes et des divinités anciennes

Rayon de ta couronne de lumière s’'échappant

Eclairant de douceur cette femme qui est tienne

Ondule ton cœoeur, laisse éclater tes sentiments.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://les-fantaisies-de-la-sirene.fr/index.php?trackback/30

Fil des commentaires de ce billet