Les fantaisies de la Sirène

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Trois mousquetaires

Trois hommes très différents

Par la plume se sont trouvés

Des proses se sont échangées

Pendants semaines et ans.

 

Une princesse est apparue

Avec ses mots pour parure

Son cœur sans armure

Son âme totalement nue.

 

Porthos, compagnon fidèle

A ses côtés, jours et nuits

Pour lui éviter les ennuis

Veille sans relâche sur elle.

 

Aramis écrit des poèmes

A l’automne de sa vie

Et mène par envie

Une retraite de bohème.

 

Athos joue les séducteurs

Pour meubler son ennui

Pour réchauffer ses nuits

N’est qu’un collectionneur.

 

A  ses trois compagnons

La belle s’est dévoilée

S’en est allé le félon

Porthos et Aramis sont restés.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://les-fantaisies-de-la-sirene.fr/index.php?trackback/71

Fil des commentaires de ce billet