Les fantaisies de la Sirène

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - cat:Jeux de mots

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 6 mars 2010

Les silences

Des silences bruyants 
Le coeœur et ses battements
Le sourire d’'un enfant
Le désir des amants.
 
Des silences feutrés
Comme le soir d’'un bel été
Le doux moment de la tétée
La caresse de doigts mêlés.
 
Des silences profonds
Emplis de trop d’'émotions
De sentiments à l’'abandon
De passion sans raison.
 
Des silences éternels
Qui deviennent mortels
Des âmes en vol vers le ciel
Des corps en terre qui appellent.

samedi 23 janvier 2010

Points de suspension

ecriture-de-nouvelles-1122.jpg

Difficile de tout exprimer avec les mots, de dévoiler ses sentiments, ses hésitations. Ils sont comme des silences bruyants, des soupirs sensuels, des pauses tendres.

Trois petits points de réflexion pour connaître ta pensée. Coïncide-t-elle avec la mienne ? Sujet épineux, jamais abordé, ne pas te blesser par une affirmation trop impérative. Ils sont déposés un à un comme des demandes, des questions, des interrogations. Vas-tu me suivre sur ce chemin ou bien diverger sur d'’autres sentiers parallèles ou perpendiculaires, ne nous permettant jamais de nous rejoindre mais respectant le point de vue de l’'autre ou nous heurtant peut-être avec moins de gravité car le choix t’'aura été laissé.

Trois petits points de pudeur pour ne pas te choquer en exprimant trop clairement ma pensée. Ma sensibilité à fleur de peau me permet de me fondre en toi, de sentir le velouté de ta peau sous mes doigts, la fragrance de ton parfum, la douceur de tes cheveux sous ma main. Ma sensualité ainsi exprimée par petites touches couchées sur le papier, est une caresse pour ton âme, le respect de ta personne et de ta vie.

Trois petits points en ellipse pour te laisser compléter une énumération que seule ton ressenti de mes mots exprimés pourra te dicter. Fastidieuse à lire, elle ne pourra être qu’'incomplète car chaque seconde de ta vie ne peut m’'être connue, la richesse de ton vécu viendra apporter à notre conversation une densité qu’'elle ne pourrait avoir si je la conduisais seule.

Trois petits points de suspension semés ça et là dans un échange entre deux personnes ayant une même sensibilité leur permettent de laisser parler leur cœoeur sans craindre d'’effaroucher l’'autre et de poursuivre leur route main dans la main.

dimanche 18 octobre 2009

Le Quadrille du Zodiaque

zodiaque
Bonjour Mesdames et Messieurs Allez, allez venez danser Dans un instant va commencer Le quadrille que vous connaissez Le quadrille que vous attendez Le quadrille du Zodiaque !
Mesdames et Messieurs Sur la piste prenez place Deux par deux Une dame avec un monsieur Prenez vous par la main Et en rythme, allez danser
Signes de terre et signes d’air Signes de feu et signes d’eau Monsieur le Cardinal Désignez les maisons Installez les planètes Préparez-vous, alignez-vous !
Monsieur du Bélier enlacez la taille du Scorpion Madame Cancer prenez la crinière du Lion Monsieur le Poisson caracolez sur votre Sagittaire
Allez, allez venez danser Le quadrille que vous connaissez Le quadrille que vous attendez Le quadrille du Zodiaque !
Belle Vierge dans les bras de la Balance Madame le Verseau rafraichissez le Taureau Enfin le Capricorne entre les Gémeaux placez-vous !
Allez, allez venez danser Le quadrille que vous connaissez Le quadrille que vous attendez Le quadrille du Zodiaque !

mercredi 2 septembre 2009

Ballade des mots

Je me ballade au milieu des mots.Je les vois, les regarde, les lis, les goûte, les ressens. J’'en picore quelques uns par ci par là, les mâchouille, les broie, les enrobe, les avale, les digère. Je pioche dans les substantifs, les verbes, les adjectifs. J’'y ajoute quelques assaisonnements, des couleurs, des sons, des odeurs. Je malaxe le tout avec les temps, indicatif, imparfait, futur, subjonctif, passé composé.

Je laisse mijoter,

je goûte,

rajoute un peu de ceci, virgules, espaces, points ;

un peu de cela, abréviations, articles, superlatifs.

Je coule dans le moule, titre, introduction, conclusion. Je module la cuisson pour que le mélange soit harmonieux, synonymes, antonymes, éponymes, rimes. Enfin, je décore avec quelques adverbes, majuscules, minuscules.

Sans préambule, j’'épilogue,

je coupe,

je taille,

et je sers !